Ghallous Forum

This is a school forum where the school children, parents or any others concerned with education field are invited to drop their ideas, comments and thoughts! Come to analyse and evaluate the Algerian School work over the years.
 
HomeHome  PortalPortal  GalleryGallery  FAQFAQ  SearchSearch  RegisterRegister  MemberlistMemberlist  UsergroupsUsergroups  Log inLog in  
Search
 
 

Display results as :
 
Rechercher Advanced Search
Latest topics
» Obtenez Un Vrai Permis De Conduire Français
Tue Oct 13, 2015 12:54 pm by Noradin

» BEM 2010, commentaire
Fri Jun 04, 2010 6:32 pm by grand-duc

» ... Et ça repart ...
Tue Oct 13, 2009 10:55 pm by grand-duc

» Jokes
Fri Feb 13, 2009 9:55 pm by lyazid

» First year Awam -2nd term
Mon Jan 26, 2009 11:06 pm by Admin

» Breakfast sets you for a new day-exam paper4Am
Mon Jan 26, 2009 10:36 pm by Admin

» COMPO 4AM
Wed Jan 21, 2009 11:44 am by ahmed

» sujets de devoirs
Wed Jan 21, 2009 11:40 am by ahmed

» situation
Sat Dec 27, 2008 1:39 am by grand-duc

Navigation
 Portal
 Index
 Memberlist
 Profile
 FAQ
 Search
Forum
Affiliates
free forum
 

Share | 
 

 La Weidencrantz

View previous topic View next topic Go down 
AuthorMessage
grand-duc
Admin


Male
Number of posts : 61
Registration date : 2007-11-28

PostSubject: La Weidencrantz   Thu Feb 28, 2008 8:09 pm

Une fille rougeaude, avec des cheveux en désordre qui lui balayaient la face, vint nous ouvrir. Nils lui demanda poliment à parler à l’une ou l’autre des demoiselles Weidencrantz. Tout en essuyant ses mains savonneuses contre son ventre, elle nous indiqua d’un mouvement de la tête une forme menue, tassée dans un fauteuil, à l’autre extrémité du vestibule obscur, puis elle disparut dans la cuisine dont elle fit claquer la porte.
Nos chapeaux à la main, nous avançâmes vers Mlle Weidencrantz qui demeurait, à notre approche, si immobile et si muette que l’idée qu’elle était peut-être morte me traversa l’esprit. Le regard de transe que je lui découvris me rassura paradoxalement sur l’état de sa santé. Mlle Clara Weidencrantz – nous allions apprendre son nom un peu plus tard – était une vieille poupée hagarde dont les grands yeux de porcelaine couleur vif-argent semblaient toujours, lorsque vous vous teniez devant elle, fascinés par une vision horrifiante surgie dans votre dos. Sa chevelure de noyée, d’un blanc-bleu, coulait jusqu’à sa taille, sa bouche peinte en cœur s’ourlait d’un trait de crayon à la mode des artistes du music-hall ; deux touches de rouge posaient sur son minois ratatiné, plus haut que n’aurait osé les situer la nature et quasiment aux coins des yeux, des pommettes luisantes. Par sa coiffure et son maquillage insolite, on comprenait que cette manière d’Ophélie jivaro espérer, sinon retenir, du moins rappeler le souvenir de la beauté éminemment poétique qui avait été la sienne sous le règne de Charles XV.
« Je suis Nils Rydqvist, dit Nils en s’inclinant devant elle, et voici mon ami Sven Oxenholm.. »
F. O. Rousseau La Gare de Wansee éd. Grasset 1988
Back to top Go down
View user profile
 
La Weidencrantz
View previous topic View next topic Back to top 
Page 1 of 1

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
Ghallous Forum :: Le Coin Français :: Lecture-
Jump to: